Le negre arme miraculeuse

« Dans la création imaginaire des poètes noirs, il devient une « arme miraculeuse ». Les poètes cherchent à en faire une puissance active par le biais de laquelle les Noirs s’apparaîtront à eux-mêmes dans leur particularité et pourront pénétrer jusqu’aux sources les plus profondes de la vie et de la liberté. Substantif transformé en concept, le « Nègre » devient l’idiome par lequel les gens d’origine africaine s’annoncent eux-mêmes au monde, se montrent au monde et s’affirment eux-mêmes comme monde, à partir des ressources de leur puissance et de leur génie propre. Ce grand moment d’apparition à la vie universelle – « grand midi », dira Césaire – revêt, d’emblée, le triple trait d’une annonciation, d’une transfiguration et d’une dénonciation. « Je ne cherche plus : j’ai trouvé », proclamera le même Césaire ; « ma révolte, mon nom » ; « moi homme, rien qu’homme ! »

Critique de la raison nègre (POCHES ESSAIS t. 436) » écrit par Achille MBEMBE

Commencez à lire ce livre gratuitement : http://amzn.eu/01PBHgr

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :