archive

Archives du 29 décembre 2018

« Les premiers Noirs victimes de razzias et ayant fait l’objet d’une vente publique arrivent au Portugal en 1444. Le nombre de « prises » augmente sensiblement entre 1450 et 1500. La présence africaine s’accroît en conséquence, et des milliers d’esclaves débarquent au Portugal chaque année, au point que leur afflux déstabilise les équilibres démographiques de certaines cités ibériques. C’est le cas de Lisbonne, Séville et Cadix dont près de 10 % de la population sont composés d’Africains au début du XVIe siècle. La plupart sont assignés à des tâches agricoles et domestiques. Dans tous les cas, lorsque s’amorce la conquête des terres d’Amérique, Afro-Ibériens et esclaves africains font partie des équipages de marins, des postes commerciaux, des plantations et des centres urbains de l’empire. Ils participent à différentes campagnes militaires (Puerto Rico, Cuba, Floride) et font partie, en 1519, des régiments d’Hernán Cortés qui font assaut sur le Mexique »

« Critique de la raison nègre (POCHES ESSAIS t. 436) » par Achille MBEMBE.

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :