Miwa/Miroir(s)

La revue DO KRE I S constitue un espace de dialogue, d’échanges entre différents pays et régions créolophones du monde. Elle offre aux lecteurs la possibilité de découvrir et d’apprécier la diversité culturelle de ces communautés. Elle rassemble autant de créations littéraires et artistiques que de réflexions critiques sur les instruments de cohésion sociale comme l’art, la littérature et la langue. A l’aube de son deuxième numéro, la revue DO-KRE-I-S vous invite encore une fois à vous plonger dans un univers créatif à travers la thématique « MIWA/MIROIR(S) ».

Thématique : Miwa / Miroir(s)

Eau dormante ou métal poli étamé, rétroviseur qui prévient du danger, vanité d’un Narcisse ou mégalo d’une galerie de glaces, le miroir reflète, dévoile, trahit, signale, questionne. Qu’il soit de poche, fixé au mur ou sur un pied, à manche ; qu’il rende de l’objet une image fidèle ou déformée, réduite ou agrandie, panoramique selon qu’il est plan, concave ou convexe, ou encore manipulé optiquement, le miroir est éclats, instants fugaces. Mais aussi, il est massif, implacable et immuable. Le miroir oscille entre sincérité et mensonge, entre surface et contenu, entre matériel et spirituel.

Souvent associé à la femme, à la coquetterie, au désir, le miroir est aussi un mode de représentation, de lecture du réel, il est surtout surface qui donne à réfléchir. Il évoque une dualité, l’autre, celui que je vois dans la glace ; l’autre, le reflet que son regard me renvoie. Ce banal objet du quotidien, source de confiance en soi, d’étonnements, de méditation fait aussi objet à travers toutes les cultures de nombreuses superstitions. Chez nous, en Haïti, il faut tourner sa face réfléchissante contre le mur la nuit pour détourner les mauvais esprits ; il faut le recouvrir de drap blanc ou noir avant l’enterrement d’un proche décédé récemment.

Nous accueillons des contributions scientifiques (extrait de mémoire, réflexions sur l’art, la culture et sur les langues créoles) ; des créations littéraires et artistiques (poésie, nouvelle, récit, extrait de roman, illustration et photographie) ; des reportages ; des entretiens ; des portfolios et des présentations d’artistes.

Modalités

Nous recevons toutes les contributions par Email (en format Word pour les textes) à l’adresse suivante :associationvagueslitteraires@gmail.com jusqu’au 15 mars 2018.

Pour les propositions d’articles, envoyez-nous un résumé de 600 caractères maximum de votre projet. Pour les reportages photos et portfolios, un petit texte de 800 signes et 15 photos maximum en basse définition sont attendus. La réponse concernant les sélections est prévue pour le 29 mars 2018. Nous espérons recevoir les articles complets des projets sélectionnés au plus tard le 20 avril 2018 ainsi que les photos en haute définition (HD)

 

Jean Erian Samson

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :