…qui errons dans le labyrinthe

Pour la plupart, les hommes et les femmes choisissent le chemin moins aventureux de la routine habituelle et relativement inconsciente que propose la société ou la tribu. Mais ces chercheurs, eux aussi, sont sauvés -par le pouvoir des guides symboliques et ancestraux de la communauté sociale, des rites de passage, des sacrements qui dispensent la grâce, pouvoir que l’humanité des temps passés a reçu des rédempteurs et dont l’héritage nous parvient à travers des millénaires. Seuls sont dans une situation vraiment sans espoir ceux qui ne connaissent ni appel intérieur ni doctrine extérieure, c’est-à-dire, de nos jours, la plupart d’entre nous, qui errons dans le labyrinthe qui est autour de nous comme au fond de nos cœurs. Hélas! où est le guide, où est Ariane, la douce vierge, pour nous tendre le fil secret qui nous donnera le courage d’affronter le Minotaure puis, une fois le monstre mis à mort, nous permettra de retrouver le chemin de la liberté?

Le héros au mille et un visages Joseph Campbell p31

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :