Le champ du gouffre

Créolisation: le limon remonté du gouffre a tout bouleversé, les métissages, les mélanges erratiques, les névroses de pureté, le fouet et son contraire le coutelas, dans un imprévisible que rien n’arrête. L’impensable comme principe générique. Rêver Tout-monde. La violence démente en son extrême a fait de ce limon une expérience précieuse. Hauteur toujours possible. Profondeur qui fait vertige. Ce dépassement.

L’intraitable beauté du monde

Adresse à Barack Obama p.4

Edouard Glissant, Patrick Chamoiseau

Gallaade/ Institut du tout-monde

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :