De la fragilité

De la fragilité, on peut dire qu’elle consiste à se défaire de son armure, à prendre le risque d’ôter des protections, pourtant nécessaires, pour accepter d’être sensible; accepter d’être atteint par autrui comme par les différents évènements de la vie, voire à être défait pour un temps. Alors que la faiblesse est la face négative d’une idéologie de la domination, elle serait une incapacité à être dans la maîtrise et le pouvoir.

Jean Claude Liaudet

Du bonheur d’être fragile Albin Michel 2007 p9

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :