jusqu’à l’os du coeur – la femme squelette –

Jusqu’à l’os du coeur

Plume sioux

DakiniLe conte de la femme squelette, que nous trouvons dans le livre de Clarissa Pinkola Estès, Femmes qui courent avec les loups, nous invite à vivre l’amour comme renaissance mutuelle. Dans ce conte, une fille a été jetée à la mer du haut d’une falaise, parce qu’elle avait fait quelque chose qui déplaisait à son père mais personne ne se rappelle de quoi il s’agit extactement. Ainsi parfois les femmes sont punies, jetées du haut des falaises pour un crime que les hommes réprouvent. Historiquement, cela a existé. lors de notre voyage en Islande, à  Thingvellir, endroit célèbre où a eu lieu le premier parlement islandais, notre guide nous a expliqué que cet endroit était spécial car autrefois on y jetait les femmes qui avaient désobéi d’une manière ou d’une autre. Actes cruels, peur de l’autre, désir de pouvoir et de contrôle de ce que l’on ne comprend pas…

View original post 814 mots de plus

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :