Igloolik

Si loin dans le silence a rencontré sa main

A secoué sa main dans la glaçure des abats, des peaux

A regardé les chiens grossir entre les cordes, d’abois gelés

A rencontré au sec ce qui restait de viande et de petit jour

Edouard Glissant Pays rêvé, pays réel nrf Gallimard p92

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :