« N’exigeons-pas, créons ! » tel est le sens du point d’exclamation

Ils ont ouvert la porte de ma cellule et je suis sorti. J’ai trouvé un chemin et je l’ai pris. Où aller? J’ai commencé par dire: j’enseignerai la marche à ma liberté. Elle s’est penchée vers moi, je me suis adossé à elle et je l’ai étayée. Nous sommes alors tombés sur le vieux marchand d’oranges, je me suis relevé et j’ai entassé ma liberté sur mon dos, ainsi que l’on charge les pays sur les chameaux ou les camions, et j’ai marché.

« La terre nous est étroite » Mahmoud Darwich Gallimard p 164

existence !

Mon blog change de nom.

Ce n’est pas la première fois, ni sans raison.

Au commencement, il prit mon nom, pour faciliter le référencement.

Ce n’était pas immodestie, mais plutôt quelque égarement criant son nom dans le désert.

Puis

il se baptisa

« philosophie de l’inexistence »

pour élire le noir sous toutes les couleurs.

L’indignation qui me définit voulait noircir, accuser les traits

d’une métaphysique de ce rien que nous sommes et qui nous entoure.

Mais

le souci, le seul but,

évidemment, était toujours d’exister,

d’atteindre enfin cette existence dont on nous prive.

C’est

pourquoi

il prit le nom d’ « existence »

en choisissant le blanc comme fin de toutes les couleurs

Mais

le temps

sans doute est venu

d’insister sur l’existence

et de dire qu’elle n’est jamais

un fait, mais toujours une exigence.

que tel soit donc le sens du point d’exclamation.

Ce point est en plus, comme…

View original post 188 mots de plus

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :