Tous les plans d’existence sont également menacés par l’hypercapitalisme. (Plans d’existence 2)

Nous sommes condamnés à l’utopie

existence!

L’hypercapitalisme va bien au delà du capitalisme qui se contentait de prélever une part non payée de la quantité de travail. Il n’est plus un mode de production mais bel et bien un mode de destruction. Car l’hypercapitalisme à trouvé dans l’exploitation du temps de travail imaginaire la rentabilité sans précédent d’un travail payant. A partir de là, il a tout intérêt à remplacer des producteurs par des consommateurs, et à régler le degré d’existence des choses comme des gens en fonction de ce nouveau critère de rentabilité absolue. L’hypercapitalisme est donc le système qui impose à toutes les existences le choix entre l’hypertravail et la destruction pure et simple, qu’il vous laisse libre d’opérer vous même à votre guise (médicaments, drogues, suicide, etc.)

Toutes les formes du travail, de la production, de la culture, de la recherche, des croyances, des loisirs sont menacées. Licenciements, réductions de budgets, surveillance, profilage…

View original post 92 mots de plus

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :