Guadeloupe : 1802, Louis Delgrès et la caste des libres de couleur

Creoleways

Guadeloupéen d’origine Frédéric Régent est né à Landau en Allemagne en 1969. Docteur en histoire et maître de conférences en Histoire à l’Université de Paris 1 Pantheon-Sorbonne, il est spécialiste des questions concernant l’esclavage dans les colonies françaises sous l’Ancien régime et au temps de la Révolution. Après avoir enseigné en lycée, en collège et à l’Université des Antilles-Guyane, il a publié en 2007 un ouvrage reconnu et qui fait désormais autorité sur cette question intitulé « La France et ses esclaves, de la colonisation aux abolitions, 1620-1848 » (Grasset, réédition Hachette Pluriel en 2010). Frédéric Régent, membre du Comité pour la mémoire et l’histoire de l’esclavage de 2009 à 2012 a été nommé par décret du Premier ministre du 10 mai 2013, membre du Comité national pour la mémoire et l’histoire de l’esclavage. Il est aussi membre du LKP. Ci-après, un entretien fort intéressant accordé par l’historien il y a un…

View original post 1 240 mots de plus

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :