Soutien à Taubira

Après les propos tenus à propos de Madame Taubira, par une candidate (désormais ex-) du Front National, cette lettre a été initiée par un groupe de femmes noires, ce qui ne signifie nullement qu’elle soit d’inspiration communautariste ou qu’elle soit de nature à exclure quiconque.

Le Collectif est composé de femmes noires, blanches, d’hommes, d’indiens, de chinois et tant d’autres.

La lettre est signée par des gens de toutes origines.

Nous avons tenu à préciser « initié par un groupe de femmes noires » car Madame Taubira a été insultée en tant que femme noire, comparée et assimilée à une guenon.

Nous tenons à ce que ceux qui nous rejoignent pour combattre les extrémismes prennent conscience de la spécificité de cette insulte, qui n’est nullement banale et non point « innocente ».

Nous ajoutons que les attaques des extrémistes ne se limitent pas à une seule catégorie de personnes. Ils s’en prennent de manière égale aux Noirs, aux Arabes, aux musulmans, aux homosexuels, aux lesbiennes, aux transsexuels, aux Juifs…

Nous soutenons madame Taubira en tant que symbole parce qu’elle défend toutes ces personnes dans notre société. Elle l’a clairement exprimé.

Nous vous invitons à signer cette lettre par retour de mail.

Indiquez :

Nom

Prénom

Qualité -profession

La lettre:

Lettre ouverte à Messieurs

François HOLLANDE, président de la République Française, Jean-Pierre BEL, président du Sénat Claude BARTOLONE, président de l’Assemblée Nationale

Nous, Collectif R = (Respect) tenons à vous faire part de notre indignation face aux photos, propos et actes racistes, injurieux et dégradants proférés à l’encontre de Madame Christiane TAUBIRA, Garde des Sceaux, Ministre de la Justice.

Nous sommes étonné – e -s de l’absence de prise de position publique de notre Gouvernement face à cette atteinte à l’intégrité et à l’appartenance à l’espèce humaine du troisième personnage de l’Etat.

En cette période de montée des racismes et des stigmatisations, rappelons-nous ce que l’Histoire nous a appris : l’inertie constitue toujours une menace pour la République et la démocratie.

C’est contre la permanence du racisme et du sexisme et contre la récurrence du silence de la classe politique et des media que le collectif R=Respect, initié par des Femmes Noires, s’est réuni pour exiger, de nos institutions et de leurs représentants, une réponse ferme et immédiate.

(Communiqué reçu par mail)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :