Varan Caraïbe au Quai Branly le 9 novembre

Depuis plusieurs années, Sylvaine Dampierre des Ateliers Varan et Gilda Gonfier en Guadeloupe, portent le projet de développer une culture cinématographique caribéenne vivante, productive, pérenne en favorisant l’émergence d’une production régionale depuis son origine – la formation et le soutien apporté aux jeunes cinéastes – jusqu’à son aboutissement : la diffusion et la mise en réseau. Ce projet a reçu un soutien de poids, lors de la visite de Jean Rouch en Guadeloupe en novembre 2003, et en 2006 fut créée l’association VARAN CARAΪBE regroupant des membres de Varan et des acteurs culturels guadeloupéens.

VARAN CARAΪBE organise des formations en partenariat avec les Ateliers Varan et place son action dans une perspective régionale et internationale, afin qu’émergent de nouveaux regards sur des réalités trop méconnues, et que s’étanche la soif d’images de soi de ces sociétés en pleine mutation.

Après un premier stage court en 2010 et un atelier de 4 semaines en 2011 qui a abouti à la mise en ligne du premier web documentaire guadeloupéen (De cases en Kaz), l’atelier 2012 a pris pour thème : « Tourments d’amour », clin d’oeil en référence à une pâtisserie qu’on dit d’origine Saintoise (des îles des Saintes), ces films composent un portrait vivant de la Guadeloupe d’aujourd’hui.

 

Les projections seront suivies d’un débat avec l’un des réalisateurs et Sylvaine Dampierre, coordinatrice de l’atelier Caraïbe.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :