Des Seigneurs de la compagnie

Il y avait longtemps que les peuples de quelques isles de l’Amérique avoient demeuré ensevelis dans les tenebres de l’ignorance, quand Dieu prenant pitié de leur aveuglement, voulut les mettre au jour de l’Evangile, & leur enseigner la doctrine qu’il avoit semé dans le monde par la longueur de ses peines, & l’épanchement de son sang. La France qui a toujours esté les délices du Ciel aussi bien que le miracle du monde, fut comme l’arsenal d’où Dieu tira ses Prédicateurs pour aller abbatre la tyrannie du Diable, qui sembloit vouloir encore retenir impérieusement parmi cette nation aveuglée, la même autorité qu’il avoit malicieusement usurpée auparavant l’Incarnation du Fils de Dieu; Mais parce que notre Roy très Chretien estoit occupé à des affaires très importantes, il donna charge de continuer ce Religieux dessein à cet Illustre corps des Seigneurs de la compagnie, lequel estant composé de personnages qui n’ont pas moins d’esprit que de Finances, trouvent moyen de soustenir ceste charge qui leur est aussi & glorieuse & profitable.

Relation de l’establissement d’une colonie françoise dans la Gardeloupe Isle de l’Amérique et des moeurs des sauvages.
Reproduction de l’édition de 1652 p1
Basse-Terre
Société d’Histoire de la Guadeloupe 1972

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :