Roulaisons

On appelle « roulaisons » l’époque des récoltes, comme nous appelons  les nôtres moisons ou vendanges. Ce sont de rudes moments pour les  esclaves : sur pied la nuit et le jour, ils n’ont pas un moment de  repos. Dans les sucreries, les tourbillons de fumée s’échappent de  cinq chaudières en ébullition, remplissent une vaste pièce sans  fenêtres, et les nègres apparaissent à peine à la pâle clarté que  projettent des gommes, se tiennent debout devant les chaudières, plus  près du foyer, occupés incessamment à faire passer, avec d’énormes  cuillers, le vesou d’une chaudière dans une autre.

Près de là, le cri aigu et monotone du moulin, dont de gros cylindres  en fer servent à broyer les cannes, rappelle aux négresses qui le  fournissent que, si le sommeil les surprend, une seconde suffit pour  leur faire perdre un bras et même la vie. Hélas! ces funestes  exemples ne se répètent que trop dans ces travaux meurtriers qui  alimentent notre luxe européen. On se plaint de la cherté du sucre  des colonies :  que serait-ce s’il fallait payer le prix du sang  qu’il fait répandre?

Ce temps de roulaisons donne à la sévérité des maîtres un nouveau  degré d’extension. Ils sont continuellement sur pied, et marquent leurs rondes nocturnes par des châtiments multipliés. (…)Je me  rappelle avec horreur une de mes premières nuits des colonies : je  fus réveillé à trois reprises différentes par les gémissements des  esclaves qu’on lacérait à coups redoublés. J’appris le lendemain que  le maître s’était mis en fureur contre son atelier, parce qu’une dent  du moulin s’étant cassée, les nègres n’avaient pas pu faire autant de  sucre qu’à l’ordinaire.

De l’esclavage aux colonies françaises et spécialement à la  Guadeloupe par M Xavier Tanc. Paris 1832. réédité dans Les  kalmankious » éditions Caret, page 20.

 

Contribution de Sylvaine

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :